Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Mon Chien Relax

De guerre lasse ?

30 Janvier 2016 , Rédigé par Mon Chien Relax Publié dans #Bien vivre ensemble

"Pouvez-vous attacher votre chien, s'il vous plaît ?"

"Pouvez-vous rappeler votre chien, s'il vous plaît ?"

Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai dû dire l'une ou l'autre de ces phrases, lors de promenades avec mes deux chiens ...

J'ai beau être professionnelle du chien, les promenades en agglomération ne sont malheureusement pas toujours génératrices de "zénitude".

La scène, comme je le disais, se déroule en ville. Zoom de la caméra sur mes chiens, attachés en laisse, occupés à leurs petites affaires, moi, voyant arriver un chien en liberté. Ce dernier se dirige directement vers mes chiens. Aussitôt, je demande à la personne de rattacher son chien.

Que se passe-t-il, d'après vous ?

Option 1 : le (ou la) propriétaire rappelle son chien, les échanges restent cordiaux mais à distance, tout va bien.

Option 2 : le (ou la) propriétaire fait mine de ne pas comprendre, rétorque que son "chien est gentil, où est le problème ?".

D'expérience, l'option 1 est plus fréquente en forêt.

En ville, j'ai trop souvent droit à l'option 2, qui ne peut que mener potentiellement vers un conflit. L'habitude aidant, je donne quelques motifs pourtant clairs :

  • Nous sommes en ville, les chiens doivent être tenus en laisse.
  • Nul n'a la capacité de prévoir la réaction d'un chien "gentil" envers un congénère, voire deux.
  • Mes chiens sont attachés et le contact rapproché avec l'autre chien les rend mal à l'aise et risque d'engendrer un conflit.

Le constat est affligeant : autant parler à un mur, le résultat serait le même.

Pourtant, l'option 1, qui consiste simplement à rappeler son chien et l'attacher, montrerait que la personne a compris que :

  • Même si son "chien est gentil", les chiens attachés qu'il vient voir peut-être avec trop d'insistance pourraient ne pas apprécier ce contact. Peut-être d'ailleurs que le ou les chiens attachés sont malades ou en cours d'éducation et qu'il est préférable (et plus respectueux) dans ce cas de conserver une distance raisonnable.
  • Même si son "chien est gentil", a-t-on la certitude que ce même gentil chien considérera le chien attaché comme un copain ou comme un ennemi (expérience traumatisante dans le passé, mauvaise association) ? Croire que tous les chiens s'apprécient est un mythe, non, tous les chiens ne s'apprécient pas.
  • Même si son "chien a un super rappel", je peux vous dire en tant que professionnelle que le risque zéro n'existe pas. Attacher son chien en ville, c'est aussi penser à sa sécurité.

Alors, de guerre lasse ? Non, sensibiliser les propriétaires de chiens sur leurs responsabilités est important. Attacher son chien en ville, c'est une question de sécurité (pour son chien et ceux des autres) et de respect (respecter la demande qui est légitime).

Pascale

Mon Chien Relax

Partager cet article